Home - formation parapente - Calendrier - Paramoteur - Technique - Boutique - School - Paramotor - Météo et liens - Photos
LA PLAGE D'INCIDENCES
(Terminologie) (Forces aérodynamiques) (Spectre aérodynamique et Finesse) (R.F.A.) (Angles caractéristiques) (Plage d'incidences) (Figures fondamentales) (Polaire des vitesses) (Polaire:Exemples de tracé) (Polaire:Exploitation) (Règles de vol)

La plage d'incidences, c'est l'ensemble des incidences, d'une limite à l'autre, que peut prendre un parapente en vol équilibré. La limite basse (incidence la plus faible) correspond à la fermeture avant, mais le réglage d'assiette (ou calage de la voile) d'origine ne permet pas de l'atteindre normalement en vol calme. La limite haute d'incidence correspond au décrochage, qu'il est possible d'atteindre sous la plupart des voiles en vol calme, en enfonçant complètement les commandes.

Bien entendu, ces deux limites ne sont pas les seuls points intéressants du domaine de vol (on cherche même à les éviter...). Nous allons balayer la plage d’incidences et indiquer pour chaque cas caractéristique : la valeur de l’angle d’incidence, la position des commandes ou les conditions permettant d’obtenir cet angle et le régime de vol correspondant. De plus nous verrons les schémas de l’écoulement aérodynamique, des pressions et des forces. Dans les schémas suivants, vous noterez que l’horizontale est celle de la feuille.

Incidence nulle ou trop faible :

angle î <= 0 Accélérateur et/ou aérologie FERMETURE FRONTALE

Comme nous l'avons expliqué plus haut, la fermeture ne se produit que par effet dû à l'aérologie, et non par rapport à une position de commandes en vol équilibré. On passe rapidement d'une situation correspondant au vol à vitesse maxi, à une situation où la coordination entre couple piqueur (visible sur le spectre des pressions) et position du point d'arrêt en dehors de l'alimentation des caissons fait que l'aile bascule sur l'avant en se dégonflant. On rattrape ceci en redonnant de l'incidence à la commande.

Incidence faible :

angle î ~ 4° 0% commande VITESSE MAXI

Le profil n'est pas déformé, la voile produit une traînée assez importante due à la vitesse, la pression au bord d'attaque est maximale . Le profil ne produit que peu de turbulence.

Incidence normale :

angle î ~ 8° à 12° 10 à 30% commande FINESSE MAXI

Le profil est très légèrement déformé. La portance est maximale et donc la traînée minimale. La turbulence est faible.

Incidence forte :

angle î ~ 15° 30 à 60% commande TAUX DE CHUTE MINI

Le profil est déformé. La traînée devient importante, mais comparable à celle de la vitesse maxi, car sa production est limitée par la vitesse sur trajectoire plus lente. La turbulence derrière l'aile est importante.

Incidence trop forte :

angle î >= 20° à 25° 100% commande DECROCHAGE

Les filets d'air n'arrivent plus à suivre l'extrados de l'aile : ils décrochent. Comme pour la fermeture, on passe rapidement à une situation où n'existe plus que la traînée, la trajectoire devient progressivement verticale. La situation se récupère en relâchant les commandes et en se préparant à amortir l'abattée qui est inévitable.

 

(Terminologie) (Forces aérodynamiques) (Spectre aérodynamique et Finesse) (R.F.A.) (Angles caractéristiques) (Plage d'incidences) (Figures fondamentales) (Polaire des vitesses) (Polaire:Exemples de tracé) (Polaire:Exploitation)

Texte et images :Fédération Française de Parachutisme - Daniel WOLFF


Encyclopédie du petit aérodynamicien